un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Sortie de bar

Au fur et à mesure que le monde m'use

Que se plisse ma peau et se brouille ma vue

Je vais de bar en bar, le soir au fil des rues

Où expire un ultime vent de cornemuse

 

Dans l'obscurité fatiguée d'un bar de nuit

Là où se chamaille un ramassis de poivrots

Je rejoins l'armée des fantômes assoupis

Pour retrouver mon reflet dans le caniveau

 

Il me regarde une fois de plus d'un sale œil

L'œil froid et impitoyable de la morale

De ton âme nous aurons vite fait le deuil !

Hurle-t-elle dans mon crâne qui me fait mal

 

©Un espace de poésie

 

 



13/04/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres