un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Somnolence

Me voilà enfin arrivé au bout du monde

Où se courbe l'espace et se finit le temps

Où se perdent les mots et s'essouffle le vent

Me voilà arrivé là où le vide abonde

 

Porté par l'élan d'une ignorance féconde

Vers les mystérieux confins d'un nouveau néant

Je me défais du fil usé de mes tourments

Et du lest pesant de mes humeurs vagabondes

 

Serais-je déjà mort où bien juste endormi

Six pieds sous terre où bien étendu sur un lit

Oscillant entre le paradis et l'enfer

 

Le murmure de tes lèvres lève le doute

Et ta main sur ma joue endigue ma déroute

Quand je te vois enfin derrière mes paupières

 

©Un espace de poésie

 

 

terreplate.1229690569.jpg



25/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres