un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Si tu peux entendre

 

Si tu peux entendre, quelque part dans mes silences, le chant de l'oiseau blessé retrouvé au coin de la rue un matin d'hiver et le son de la cloche fêlée de l'église du village derrière laquelle on se cachait pour ne pas aller à l'école.

Si tu peux entendre le miaulement plaintif du chat affamé qui insistait derrière la porte de la maison le soir de Noël et le timbre fragile de la voix fatiguée de nos aïeux.

Si tu peux entendre le son feutré et tardif d'une télé que seuls les grands avaient le droit de regarder et le râle des monstres qui hantaient mes nuits quand la pluie battait sur la fenêtre de ma chambre.

Si tu peux entendre l'écho des mots que je n'ai pas dit à ceux que j'ai vu partir et la sourde nostalgie qui habite le vide de mon regard posé sur toi.

Si tu peux entendre tout cela avant que ne se ferment mes yeux... Alors, là où je m'en irai, j'emporterai avec moi la caresse bienveillante de ta main amie...

 

©Un espace de poésie

 

 

7.-Pieter-Brueghel-le-Jeune-Paysage-dhiver-avec-trappe-aux-oiseauxTournai.jpg



11/12/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres