un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Plaisirs tabou

Je me suis endormi, hier soir, dans ses bras

Dans l'antre chaude d'un amour sans condition

Ses mains sur ma peau nue, ses lèvres sur mon front

La moiteur de ses seins juste au dessus moi

 

J'ai fait semblant de rien en respirant tout bas

Pour que dure encore cette douce sensation

Pour que jamais ne cesse cette intime union

Et passer le reste de ma vie sous ce drap

 

Hélas, la porte de la chambre s'est ouverte

Encadrant l'ombre qui me signifia ma perte

Dans l'accablante lueur du monde extérieur

 

C'en était fini de ces plaisirs interdits

Dans les bras de mon père, j'ai rejoins mon lit

Où j'ai fini la nuit en conjurant mes peurs

 

©Un espace de poésie

 

 

869321332b4ba9cc2.jpg



12/05/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres