un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Comme un rat mort

Ventre à terre et profil bas

Je m'en vais franchir la ligne

Je vais rejoindre ma guigne

Où s'esquisse mon trépas

 

Peut-être serez-vous là

A voir mon regard qui cligne

Et mon âme qui rechigne

Peut-être ou peut-être pas

 

Cela ne m'importe guère

De voir vos airs mortifères

S'apitoyer sur mon sort

 

Tout seul, je suis aussi bien

M'ennuyant comme un rat mort

Geignant du soir au matin

 

©Un espace de poésie

 

 

87211086_o.jpg

 



17/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres