un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Les bateaux qui passent

Les bateaux qui passent au large
Sont toujours un peu trop loin
Toujours un peu trop petit
Si petits qu'entre mes doigts
Je pourrais les écraser

Les bateaux qui passent au large
Sont définitivement loin
Des récifs sur le rivage
Et des traces que je laisse
Sur le sable mouillé de la plage

Les bateaux qui passent au large
Ne savent pas qui je suis
Ils ne connaissent que les marins
Qui vivent dans les ports

Les bateaux qui passent au large
Ne font pas de vagues
Ils s'en vont
Tranquilles sur l'océan

©Un espace de poésie

Les bateaux qui passent au large
Sont toujours un peu trop loin
Toujours un peu trop petit
Si petits qu'entre mes doigts
Je pourrais les écraser

Les bateaux qui passent au large
Sont définitivement loin
Des récifs sur le rivage
Et des traces que je laisse
Sur le sable mouillé de la plage

Les bateaux qui passent au large
Ne savent pas qui je suis
Ils ne connaissent que les marins
Qui vivent dans les ports

Les bateaux qui passent au large
Ne font pas de vagues
Ils s'en vont
Tranquilles sur l'océan

©Un espace de poésie



12/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres