un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Là où se croisent les chemins

Là où se croisent les chemins
Personne ne s'arrête bien longtemps
De peur de ne plus repartir
De peur de ne plus savoir où aller
Là où se croisent les chemins
S'entremêlent nos amours
Et se brouillent nos destinations
Là où se croisent les chemins
Les racines sortent de terre
Guettant nos pas hésitants
Là où se croisent les chemins
Il y a des flaques aux reflets douteux
De la boue sur nos chaussures
Et de la brume dans nos têtes
Là où se croisent les chemins
Le soir n'arrive jamais
Et l'enfance s'éternise
Là où se croisent les chemins
J'aurais voulu construire une maison
Pour te garder au chaud
Là où se croisent les chemins
Hélas personne n'habite
J'y repasse chaque jour
Je n'y croise que du vent
Du vent et des feuilles mortes

©Un espace de poésie

Là où se croisent les chemins
Personne ne s'arrête bien longtemps
De peur de ne plus repartir
De peur de ne plus savoir où aller
Là où se croisent les chemins
S'entremêlent nos amours
Et se brouillent nos destinations
Là où se croisent les chemins
Les racines sortent de terre
Guettant nos pas hésitants
Là où se croisent les chemins
Il y a des flaques aux reflets douteux
De la boue sur nos chaussures
Et de la brume dans nos têtes
Là où se croisent les chemins
Le soir n'arrive jamais
Et l'enfance s'éternise
Là où se croisent les chemins
J'aurais voulu construire une maison
Pour te garder au chaud
Là où se croisent les chemins
Hélas personne n'habite
J'y repasse chaque jour
Je n'y croise que du vent
Du vent et des feuilles mortes

©Un espace de poésie



28/01/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres