un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

L'hiver est arrivé

Compte tenu des circonstances
Compte tenu du temps qui passe
De la mort qui toujours menace
Au bout du chemin, nos errances

Et ce blanc qui sur nous se pose
Sur nos visages résignés
Là, sur nos âmes fatiguées
De ressasser toutes ces choses

Toutes ces choses insensées
Qui volent dans les courants d'air
Qui traversent les cimetières
De ceux qui nous ont précédés

Compte tenu des circonstances
Au train d'enfer où vont les choses
Au vu de nos humeurs moroses
De la nuit qui tombe en silence

Il faut bien se faire à l'idée
Que l'automne est derrière nous
Le froid en est venu à bout
Et l'hiver nous a rattrapé

©Un espace de poésie

Compte tenu des circonstances
Compte tenu du temps qui passe
De la mort qui toujours menace
Au bout du chemin, nos errances

Et ce blanc qui sur nous se pose
Sur nos visages résignés
Là, sur nos âmes fatiguées
De ressasser toutes ces choses

Toutes ces choses insensées
Qui volent dans les courants d'air
Qui traversent les cimetières
De ceux qui nous ont précédés

Compte tenu des circonstances
Au train d'enfer où vont les choses
Au vu de nos humeurs moroses
De la nuit qui tombe en silence

Il faut bien se faire à l'idée
Que l'automne est derrière nous
Le froid en est venu à bout
Et l'hiver nous a rattrapé

©Un espace de poésie



20/12/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres