un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Inch Allah

Il me faudrait un chapeau et puis des chaussures

Pour avancer dans ce désert plein de cailloux

De l'eau aussi, pour espérer aller au bout

Pour pouvoir supporter la sournoise brûlure

 

Et apaiser le feu d'un corps qui se fissure

Qui se démembre, se morcelle et se dissout

Sous les attaques d'un soleil devenu fou

Irradiant ces lieux dont je n'ai pris la mesure

 

Il se trouve que je ne suis pas prévoyant

Et vais au gré de la vie porté par le vent

Sans trop me soucier de regarder devant moi

 

Je n'ai pas de chaussures, pas plus que je n'ai d'eau

Mais il y aura bien quelque part un ruisseau

Tôt ou tard à croiser mon chemin... Inch Allah !

 

©Un espace de poésie

 

 

1374796920-w9Y.jpg

 



05/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres