un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

Bercé par les vagues

Mon radeau dérive au large des côtes
Dans le silence infini de la mer
Dans la lumière froide et palôtte
D'une lune blanche de mystère

Là, sur le dos, bercé par les vagues
À quelques sirènes de passage
Qui n'ont à leurs doigts aucune bague
Et dans leur sillage aucun bagage

Je raconte une dernière histoire
Avant qu'elles n'aillent se coucher
Dans la profondeur d'un nulle part
Où personne n'est jamais allé

©Un espace de poésie



20/09/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres