un-espace-de-poesie

un-espace-de-poesie

 

Ce blog est mon atelier de poésie, je le laisse volontairement ouvert à tous les vents...

À commencer par le votre, dans la rubrique "Influences", je vous invite à me laisser en commentaire un poème qui un jour vous a fait vibrer, un poème qui vous a fait aimer la poésie ou même un poème que vous avez écrit.

Alors n'hésitez pas à participer à ce blog en y partageant la poésie que vous aimez !!

 

 

 

Je suis présent dans les revues :  Lichen et Le Capital des Mots

 

 

 

 artimage_812229_7734325_20180601284731.jpg Résultat de recherche d'images pour "Le capital des mots"

                                   

 

 

 

 

 

 

 

 Le 25 septembre 2018

Le 16 janvier 2019

Numéro 27, juin 2018

Numéro 28, juillet-août 2018

Numéro 29, septembre 2018

Numéro 31, novembre 2018

Numéro 32, décembre 2018

Numéro 35, mars 2019

Numéro 36, avril 2019

Numéro 37, mai 2019

Numéro 45, février 2020

Numéro 46, mars 2020

Numéro 47, avril 2020

 

 

 

Dernières publications

 

 

 

L'incommensurable

Comment saurai-je l'incommensurable L'impalpable, l'indicible, l'inouïe Serai-je un jour ou l'autre à ta merci Suspendu à tes yeux impénétrables Découvrirai-je où tout cela se cache Sous quel vieux caillou, sous quelle racine La douleur toujours vive de l'épine Qui pique et nous tourmente sans relâche Se peut-il que l'on sache l'inconnu La vérité qui s'affranchit des mots Trouver le silence là où il faut Etre là où l'on ne marchera plus Dans...

desiderata et des idées ratées

Desiderata et des idées ratées Échapperai-je un jour à ces idées folles Tombées dans ma tête à la petite école A faire le con dans la cour de récré Des croches-pieds et des genoux écorchés L'infernal ennui et l'odeur de la colle Dans ma poitrine, mon cœur qui se désole Et qui rêve un jour d'être enfin libéré Desiderata de vivre une autre vie Là-bas, quelque part, mais surtout pas ici Là-bas, là où c'était la première fois Des idées...

Côte à côte

Je nous revois tous les deux assis côte à côte Dans la brume fraîche d'un matin de printemps Insouciants, nous n'avions pas encore vingt ans Nos rêves suspendus aux branches les plus hautes Au-dessus du bruit de la terre... A qui la faute La faute au vent, bien sûr, c'était la faute au vent Qui emporte au loin les nuages malveillants Nous laissant là, près des écureuils qui sursautent Nous deux, assis côte à côte au-dessus du vide Le manque d'équil...

Une épine de plus dans un cactus

Si tant est que la poésie existe Si tant est que ceci soit un poème Serait-ce une solution au problème Voire l'espoir d'une nouvelle piste Dans l'embrouillamini de nos désirs Et l'enchevêtrement de nos destins Savoir enfin ce qui nous donne faim Dans un monde où tout ce qui vit expire Où bien n'est-ce qu'une illusion de plus Un douteux totem qui cache l'abîme Et tout ce non-sens que rien ne sublime Une épine de plus dans un cactus ©Un espace de po...

Obsession

Qu'est-ce que c'est que ce truc N'y aurait-il pas un hic Qui cloche sous ma perruque Pour être ainsi plein de tics Et de tocs tous azimuts ? J'ai vérifié trente fois Répété mille fois "zut" J'ai recompté sur mes doigts Retourné autour du trou Du trou sans fond de mon être Sans jamais venir à bout De ces tonnes de peut-être Tout ce bordel dans ma tête Ce désordre inextricable Un chaos, une tempête Un enfer de tous les diables Au moins, je...

Assigné à résidence

Il faut demeurer dedans Assigné à résidence Par mesure de prudence Il ne faut plus voir les gens Bien peinard dans ma cellule Tout au fond d'un vieil asile Parmi les fous, les débiles Je partage mes pilules Par mesure de décence J'ai jamais aimé les gens Cause de tous les tourments Je les tiens à distance Un grand vide autour de moi Je suis un cas exemplaire Le roi du geste barrière Fossoyeur du Corona Attendant le jour venu Où les fous, les...

La tentation de l'altitude

Là où s'embrouillent les sentiments Où, peu à peu, le soleil décline Les oiseaux, volent contre le vent Contre toute évidence, ils s'obstinent Dormir le jour et penser la nuit L'insomnie riche en incertitude Sait de la vie, le sens interdit Et la tentation de l'altitude Pouvoir juste caresser le sol S'affranchir de toute gravité Concrétiser l'espoir d'un envol Et voir, d'un regard, le monde entier ©Un espace de poésie

Solitude

Dis-moi, face à face Dis-moi qui tu es Derrière la glace Je sais que tu sais Tu n'es qu'un mirage Un simple reflet Mais c'est un visage Que je reconnais Que j'ai déjà vu En passant devant Et toi, tu m'as vu Au même moment Et si je te casse Que serai-je alors Derrière la glace Un pan de bois mort ©Un espace de poésie

Je suis de ceux...

Si je suis indécis C'est que tu es de celles Dons je crains le mépris Le coup de manivelle   Pourtant j'aimerais bien Te déclarer ma flamme Mes envies de câlins Et puis mon vague à l'âme   Oui, mais je suis de ceux Qui rêvent en secret Qui détournent les yeux Et ne sont jamais prèt   Je suis trop indécis Et toi, tu es si belle Si je n'étais soumis Au silence éternel   Je t'emmè...

 

 

Etcetera :

 

_MPP3427.jpg

"Les mots déconnent dans ma tête

Ils se foutent bien de ma gueule

Sur mon front ils ont mis "poète"

C'est dire s'ils font ce qu'ils veulent..."

 

 

Photo : Marine Petit